Saïd BOUAMAMA aux Ulis

Une cinquantaine de personnes se sont donc retrouvées autour de Saïd BOUAMAMA.

Il nous a parlé du devenir des sans-papiers, sujet d’actualité pour les présent-es, qui aimeraient bien en finir avec la recherche d’un titre de séjour. Après quelques questions et réponses, Saïd a du vite repartir chez les ch’tis sans-papiers [dont l’ancien préfet est devenu super préfet de Paris et d’île-de-France, ce qui est pour lui « le sommet de ma carrière » ].

Un repas solidaire a permis aux participants d’échanger leurs points de vue.

Ce contenu a été publié dans manifestations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.