Parlons le François

Chère présidente de région, cher président de la république,

Savez-vous que les maliens, sénégalais qui travaillent plus pour gagner moins, à Rungis comme sur le marché des Ulis, parlent français ? Il parlent même plusieurs autres langues, acquises au pays et pendant toutes les migrations, dont celle qui les mène en France. C’est une richesse culturelle immense, c’est aussi un avantage certain quand il s’agit de (sur)vivre dans un pays peu connu pour sa connaissance et son usage d’autres langues. Allez donc en préfecture (Évry, lundi prochain, pour un petit déjeuner solidaire, par exemple) le matin, et écoutez la diversité côté demandeurs de titre de séjour, et la bonne volonté des agents d’accueil : heureusement que celles et ceux qui parlent français traduisent les mots administratifs déjà un peu difficiles à comprendre …

En passant … M. Tounkara Brahima parle français !

Madame, monsieur les président-e-s, libérez M. Tounkara, laissez le travailler et s’occuper de sa famille.

Ce contenu a été publié dans Annonces, justice, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *