Créer une crise sanitaire …

… en éloignant les sans-papiers des établissements de santé  ?

Ceux-ci sont (ou doit-on écrire « étaient » ?) préservés des interventions policières, ce qui permettait aux sans-papiers d’accéder à un minimum de soins médicaux !

Mais … le 4 juin, Monsieur B., ressortissant Algérien vivant en France depuis 13 ans, a été interpellé suite à l’appel (dénonciation ?) d’un centre dentaire. Ce centre et la CPAM locale, ont fait des erreurs (non, ce n’était pas une fausse carte AME, mais ceci a été démontré trop tard) et ont surtout violé des dispositions du code de la santé publique relatives au secret professionnel . Monsieur B. est actuellement enfermé au centre de rétention du Mesnil-Amelot avec un risque fort d’être expulsé. (source)

Le collectif condamne fermement la délation, pratique méprisable et honteuse, et exige la libération immédiate de Monsieur B.

Ce contenu a été publié dans Annonces, justice, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.