Article dans Le Phare – septembre 2008

SANS-PAPIERS MAIS PAS SANS DROITS

Quand un groupe de ch’ti marcheurs arrive aux Ulis, il est rapidement entouré par les nombreux habitants heureux de les recevoir. C’est ce qui s’est passé le 8 mai, en fin d’après midi…

L’article, extrait [merci à la rédaction du Phare] du  Phare 37

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.