Deuxième tract

SANS PAPIERS

MAIS PAS SANS DROITS

Nous, sans-papiers Ulissiens, faisons partie intégrante de la vie de notre ville. Tous les jours, nous nous croisons : quand nous partons travailler, quand nous faisons nos courses, quand nous emmenons nos enfants à l’école…

Pourtant, notre situation administrative entraine des conditions de vie sans droits au logement, à la scolarité, à la santé, aux aides sociales.

Nous travaillons et participons à l’économie du pays, mais nos employeurs profitent de nos situations pour nous exploiter.

Des secteurs entiers de l’économie (bâtiment, restauration, intérim) profitent de cette situation pour réaliser des profits importants à nos dépends.

Nous vivons dans la crainte permanente d’une arrestation, qui nous renverrait vers un pays que nous avons dû quitter à contrecœur, pour des raisons politiques, sociales, économiques et où nous pouvons être en danger.

Nous subissons de plein fouet la politique du chiffre, voulue par Sarkozy et menée par Hortefeux, qui pousse à la traque et aux rafles de sans-papiers.

Aux Ulis, des sans-papiers se sont réunis au sein d’un collectif.

Nous avons décidé de nous rendre visibles et audibles,

d’assumer notre situation de sans-papiers

et de réclamer notre régularisation administrative.

Le collectif des sans-papiers et soutiens des Ulis demande

la régularisation de tous les sans-papiers,

l’arrêt des arrestations et des expulsions.

ON BOSSE ICI, ON VIT ICI,

ON RESTE ICI, ON VOTE ICI !

En demandant leur régularisation, les sans-papiers ne réclament pas une faveur, mais la justice, le droit de vivre sans la peur permanente, de travailler normalement sans être exploités par des patrons escrocs.

Nous convions ceux qui veulent nous écouter, nous comprendre et nous soutenir

à venir à notre rencontre chaque dimanche matin, sur la passerelle du marché.

Collectif Ulissien des sans papiers et soutiens

Ce contenu a été publié dans Tracts. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.