Militants, nous sommes solidaires !

Nous étions nombreux à trouver bien lourde l’atmosphère du tribunal de Meaux, jeudi 28 mai.

Bien sûr, comme l’a rappelé la juge, ce n’était pas une tribune.

N’empêche …

Quand des soutiens militants se dressent en invoquant l’état de nécessité, et que le préfet le déclare aussi, pour réquisitionner un gymnase, c’est que c’est vrai ! Quand on en est à la 36ème expulsion (il y a un mot plus administratif, mais tellement vidé de sens quand aucune solution de logement, même provisoire , n’est proposée, que ce n’est pas la peine de se cacher derrière : un démantèlement, c’est une expulsion violente), que c’est l’hiver, que aucune autorité ne répond, il est légitime de chercher à abriter tout le monde.

Et si les policiers municipaux sont parfaitement dans leur rôle en empêchant l’entrée (c’est la consigne du chef) de leur mairie annexe, les expulsés et les soutiens sont aussi légitimes à tenter cette mise à l’abri. Tout en restant corrects, il s’agit de familles à la rue, face à une municipalité qui les a expulsés, face à un état qui n’assume pas ses directives ministérielles …

Oui, le rapport de force instantané a été en défaveur de la police municipale. Mais une fois à l’abri, la tension a baissé. Et dès la certitude qu’une solution très provisoire d’abri était possible pour le soir, tout le monde est sorti calmement.

Bilan : 5 personnes, dans leur travail exposé à la violence (ils le savent), ont eu des très légères blessures, sans aucun arrêt de travail, principalement dues à une chute collective et une arrestation très musclée. Et 100 personnes qui peuvent dormir sous un toit.

Y a pas photo : ces plaintes des polices, c’est normal. On n’a pas le droit de les frapper ou de les traiter de (…) . Mais on n’a pas le droit non plus de se plaindre quand, à une douzaine, on a fait face à deux criminels de 50 ans et plus ! Surtout quand lesdits criminels n’avaient aucune intention de frapper …

Relaxe. Un point, c’est tout.

Délibéré sous quinzaine, et on lâche rien 😉

Ce contenu a été publié dans Annonces, justice, manifestations, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.