Non à l’expulsion !

Nous apprenons le transfert à l’aéroport de Brahima. Comme elle est rapide la justice, avec certains plus particulièrement… Justice de classe, hélas.

Alors comme ça, les 1800 signatures en 5 jours à la pétition de demande de libération, les demandes des élus dans ce même sens, ça n’est pas pris en compte ?

Ne pas autoriser le séjour d’une famille entière, c’est condamner les enfants. Ce sera des coûts humains pour tous, des coûts financiers pour la société. N’est-ce pas ridicule d’avoir ce genre de choix à assumer, mesdames et messieurs des ministères et préfectures ? Une autorisation de séjour, c’est tout ce qu’il fallait pour qu’une famille vive de ses revenus …

On est tristes, mais pas abattus. Coumba, Boubou, Noukhoussa, on vous soutient. On reste solidaires.  Des papiers pour tous, des papiers pour Coumba !

Ce contenu a été publié dans Annonces, justice, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *