Ornicar dort-il aux Ulis ?

Et voilà que des familles lasses d’être ballotées, avec des enfants scolarisés près de chez nous, s’installent. Un bien grand mot pour quelques matelas posés sur des palettes, mais enfin un coin où les enfants peuvent jouer « comme à l’école »…

Comment sera demain ?

En attendant, venez exprimer la célèbre générosité ulissienne. Eau et gâteaux appréciés !

Ce contenu a été publié dans justice, Migrations, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.