Ornicar ne dort pas ce soir aux Ulis

Quelle est la différence entre démantèlement et expulsion ?

L’administration préfectorale n’a rien à se reprocher, la circulaire ministérielle a été appliquée … à minima.

La ville n’a rien à se reprocher, c’est une délibération en conseil qui l’a autorisée.

Et que valent 40 vies, donc celle d’un bébé née là, quand il s’agit d’appliquer une politique décidée par un état, et mise en pratique par des fonctionnaires obéissants, avec un horaire à respecter ! Voilà donc distribués à la hâte des nuits d’hôtel, ce qui est totalement inadapté au besoin réel d’une vie stable… Voilà donc des familles jetées à la rue, et leurs espoirs avec.

Jeudi 31 Juillet 2014, la ville des Ulis a fait expulser 40 étrangers.

Nous ne l’oublierons pas.

Ce contenu a été publié dans Annonces, justice, Migrations, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.