Quant les administrations s’en mêlent, que deviennent les humains ?

[Rappel : septembre 2014 : http://www.csp-lesulis.org/2014/09/08/arretez-de-porter-obligation-de-quitter-le-territoire/]

Et bien voilà, le Tribunal Administratif a demandé [lire : c’est un ordre !] à la préfecture de l’Essonne, de donner immédiatement un titre de séjour permettant à Mme A de travailler.

Le collectif  se félicite de cette décision et de son application sans délai. La trop longue parenthèse « sans papier » est fermée.

Mais fallait-il mettre sous pression Mme A. pendant un an, au prétexte que son emploi n’est pas encore à plein temps (et pour cause, puisque la formation commencée n’a pu continuer, faute de titre de séjour !), fallait-il autant de ressources humaines, autant de temps passé, juste pour confirmer ce qui est simple: Mme A. vit ici, travaille ici !

On lâche rien !

Ce contenu a été publié dans justice, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.