Quant les administrations s’en mêlent, que deviennent les humains ?

[Rappel : septembre 2014 : http://www.csp-lesulis.org/2014/09/08/arretez-de-porter-obligation-de-quitter-le-territoire/]

Et bien voilà, le Tribunal Administratif a demandé [lire : c’est un ordre !] à la préfecture de l’Essonne, de donner immédiatement un titre de séjour permettant à Mme A de travailler.

Le collectif  se félicite de cette décision et de son application sans délai. La trop longue parenthèse « sans papier » est fermée.

Mais fallait-il mettre sous pression Mme A. pendant un an, au prétexte que son emploi n’est pas encore à plein temps (et pour cause, puisque la formation commencée n’a pu continuer, faute de titre de séjour !), fallait-il autant de ressources humaines, autant de temps passé, juste pour confirmer ce qui est simple: Mme A. vit ici, travaille ici !

On lâche rien !

Ce contenu a été publié dans justice, Solidarités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.